Vu les étroites relations économiques qu'entretient le Qatar avec la France (PSG, AccordHôtels, etc, ne sont que quelques-uns des investissements qatariens pour assurer son soft power), j'ai pas mal discuté de la situation qatarie actuelle, lors d'un récent séminaire à Grindavik en Islande. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que personne n'était rassuré quant à la suite des événements. Il y a quelques jours, les Emirats Arabes Unis ont en effet décidé de suspendre toute relation diplomatique avec le Qatar, accusé pêle-mêle de complaisance avec l’Iran et de soutien aux mouvements djihadistes comme aux Frères Musulmans. Et dans la foulée, ces pays ont fait le choix de mesures répressives envers le apys visé : le bouclage de leurs frontières avec Doha, l'interdiction pour Qatar Airways de survoler leur territoire, etc. On n'avait jamais vu de crise de cette ampleur depuis l'apparition du Conseil de coopération en 1981 ! Apparemment, cette crise inédite serait à l'origine provoquée... par des hackers russes ! L'intention avec ce piratage était apparemment d'amener des scissions entre les Etats-Unis et leurs soutiens (le pays hébergeant l'une des plus grandes bases militaires américaines). Les autorités locales ont en effet confirmé avoir été la cible de hackers qui avaient diffusé en mai dernier sur le site de l'agence de presse des propos faussement prêtés à l'émir du Qatar. Et la manœuvre a fonctionné à plein : Trump a presque aussitôt encouragé ses voisins à maintenir un blocus sur le Qatar ! Cette crise nous impacte en tout cas directement, étant donné les relations étroites que nous avons développées, notamment sous Sarkozy, avec le Qatar... Il ne reste donc plus qu'à espérer qu'elle se résolve d'elle-ême rapidement. Ce qui est tout à fait possible : une crise importante s'était en effet déjà déroulée en 2014 avec les mêmes acteurs... Quoi qu'il en soit, j'ai beaucoup aimé ce séminaire. Voilà l'agence qui l'a goupillé, si vous voulez monter un évément mais maqnuez d'idée en la matière. Retrouvez plus de renseignements sur l'organisateur de séminaire entreprise en Islande.