L'actu de Rizzo

19 septembre 2018

L'importance de la bonne nutrition

Les effets d'une bonne nutrition sur le corps sont aussi visibles que les effets d'une mauvaise nutrition sur le corps. La différence est que la mauvaise nutrition peut détruire le corps, alors qu'une bonne nutrition ne fait que soutenir et construire le corps. Par conséquent, le meilleur objectif dans la vie est de maintenir un style de vie qui favorise une bonne nutrition. Cela entraînera de nombreux effets positifs, y compris les 5 effets suivants d'une bonne nutrition. 5 effets de la bonne nutrition: 1. Maintenir la fonction normale du corps Cela comprend un meilleur apprentissage, un bon équilibre et un bon pH dans les tissus du corps, afin de stabiliser et de réguler les systèmes corporels tels que la pression artérielle, reconstruire les tissus et maintenir un taux de glycémie approprié. 2. Maintenir un poids santé Cela comprend des pressions sanguines correctes, moins susceptibles de permettre des maladies comme le diabète, les dysfonctionnements cardiaques 3. Prévenir la maladie Cela comprend la prévention du cancer, des maladies des tissus, des invasions parasitaires, des infections bactériennes. 4. Transmettre un bon départ aux générations futures Bébés en bonne santé, système immunitaire, grossesse en santé 5. Soulager le stress Réduire les effets secondaires des médicaments, renforcer le système immunitaire, maintenir le calme et les capacités d'adaptation Si vous pouvez profiter de ces 5 effets d'une bonne nutrition, vous serez sur la bonne voie pour un corps meilleur et en meilleure santé, capable de fonctionner correctement. Une des clés pour avoir une bonne nutrition régulièrement est d'éviter les excès. Équilibrer l'apport alimentaire entre les principaux groupes et manger des quantités appropriées. Vous avez besoin d'un équilibre de protéines, de glucides, de graisses, de vitamines, de minéraux, de fibres et d'autres nutriments. Une multivitamine peut être utile si vous n'êtes pas sûr de votre apport alimentaire, mais cela ne remplace pas une alimentation adéquate. L'eau est essentielle au fonctionnement du corps, en déplaçant les nutriments dans les cellules et en manipulant l'élimination des déchets. Vous pouvez obtenir et suivre la pyramide alimentaire quotidienne standard et les apports nutritionnels recommandés (RDA) émis par le gouvernement. Il est ajusté en fonction de l'âge car les besoins alimentaires évoluent avec l'âge. Cette pyramide est composée de groupes nutritionnels comprenant des calories, des glucides, des graisses, des protéines, des fibres, des vitamines et des minéraux. Elle comprend des listes d'antioxydants et d'herbes bénéfiques pour la santé. Outre l'âge, les besoins nutritionnels du corps changent avec l'utilisation de médicaments, ou les troubles et maladies qui affectent la capacité de l'organisme à répondre à ces besoins ou interfèrent avec l'absorption ou l'ingestion de nutriments alimentaires. Il y a plus que les cinq effets ci-dessus d'une bonne nutrition, mais ceux-ci vous aideront à démarrer dans un mode de vie sain si vous faites attention. Au fait, si vous ne pouvez pas faire attention, vous pourriez avoir besoin d'une meilleure nutrition! Évitez les sucreries en excès et les aliments très raffinés, car ils peuvent causer des excès bactériens qui peuvent même avoir un résultat mortel s'ils ne sont pas contrôlés (Candida). En fournissant le carburant (nourriture) approprié à votre corps, vous lui permettez de fonctionner à sa capacité optimale, vous gardant en bonne santé, heureux et apte pendant des années et des années, avec des avantages allant même jusqu'à la prochaine génération. Retrouvez plus de renseignements sur l'organisateur de ce de atelier de cuisine à Bruxelles.

Posté par fulviorizzo à 08:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


10 septembre 2018

Les bibliothèques, passeurs de culture

Si la culture émancipe, elle peut aussi classer, discriminer. Publics exclus, éloignés, accès à la culture : les mots le disent. Il y a ceux à qui, dès l’enfance, on a confié les codes, et les autres qui ne sont ou ne se sentent pas concernés par les « politiques culturelles ». Pour ceux-là on a vu, dans les bibliothèques, deux axes stratégiques se développer. D’abord aller vers ceux qui ne poussent pas la porte, en mobilisant pour cela l’ensemble des partenaires associatifs. Puis créer l’atmosphère qui fait des bibliothèques ces troisièmes lieux dont on parle de plus en plus : entre le travail et la maison, des lieux conviviaux, chauds, où les espaces de recherche, de lecture, de travail et donc de calme jouxtent des espaces de convivialité, d’échanges, de jeux. On voit ainsi fleurir ici et là des ludothèques. Les bibliothèques font moins peur que les musées et les salles de spectacles. On en pousse souvent plus facilement les portes (40% de la population fréquente au moins une fois une bibliothèque chaque année). Elles peuvent donc se faire passeurs vers d’autres offres culturelles. Les initiatives en ce sens se multiplient : partenariats avec les conservatoires, les musées, mais aussi avec les librairies, les lieux de pratiques amateurs. Elles se font têtes de réseau culturel sur un bassin territorial. Peu à peu se cassent enfin les murs entre le patrimoine et la création et ce qu’on appelle, non sans un peu de mépris parfois, « les pratiques culturelles ».

Posté par fulviorizzo à 13:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juin 2018

L'art du portrait

Les photographes professionnels tentent toujours de capturer le vrai soi d'une personne à travers la photographie. Cependant, avec une caméra focalisée sur le visage, les gens deviennent nerveux et font des grimaces qui ne représentent pas leur vraie personnalité ou leur humeur. Et la photographie a l'air artificielle. Un photographe expert suivrait ses propres astuces pour que la personne se sente à l'aise et détendue afin que l'expression faciale correcte soit capturée. En tant que photographe, vous devez rendre le sujet facile et ne pas s'inquiéter de l'appareil photo. Tout en prenant des photos de modèles professionnels, vous n'avez pas à vous inquiéter du tout car ils sont assez formés sur la façon de faire face à l'appareil photo. Mais les gens en général deviennent très conscients de la caméra pendant la séance photo. Par conséquent, pour capturer des photographies naturelles, vous devez prendre quelques photos sans les rendre conscients. Vous pouvez passer par des conseils de photographie de portrait pour en savoir plus sur ces astuces. Quelques astuces faciles et largement pratiquées sont indiquées ci-dessous: Demandez à votre sujet de se préparer pour une photo; laissez-les se préparer pour le snap; puis prenez un image. Maintenant que l'obturateur se déplace de haut en bas et que votre sujet commence à se détendre, prenez quelques autres s'enclenche très vite. Cela vous aidera à capturer leur véritable personnalité. Certains professionnels racontent des blagues en prenant des photos pour faciliter la situation; certains demandent aux sujets de s'engager dans des activités faciles et amusantes et de prendre des photos quand la personne n'est pas consciente de l'appareil photo. Les activités peuvent dépendre de l'âge du sujet. Par exemple, si vous prenez un portrait d'un enfant, demandez-lui de regarder une photo et de compter le nombre de cercles qu'elle contient. OU demandez-leur de jouer avec un jouet, de résoudre un casse-tête ou de copier une illustration facile. S'attaquer aux enfants est assez facile que les adultes. Une personne mûre est très consciente de la situation et sait que vous essayez de détourner son esprit de la caméra. Par conséquent, vous devrez peut-être choisir d'autres astuces. Certains photographes de portraits professionnels préfèrent discuter avec leur sujet pendant des heures avant de les emmener sur le lieu de tournage. Vous pouvez engager quelqu'un pour parler avec le sujet lorsque vous préparez votre appareil photo, votre objectif et vos lumières. Vous pouvez également leur demander de continuer à parler lorsque vous prenez des photos. Vous pouvez également penser à quelques trucs de votre choix OU consulter des photographes professionnels portrait pour des idées plus efficaces. Beaucoup de ces méthodes, conseils et astuces de la photographie de portrait sont disponibles en ligne. Vous pouvez passer par des tutoriels de photographie en ligne ou assister à des ateliers pour en savoir plus sur la photographie de portrait. Pour en savoir plus, allez sur le site spécialiste du studio photo à Lille.

Posté par fulviorizzo à 15:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 avril 2018

De l'importance de la maintenance

Le personnel spécialisé comprend des ingénieurs aéronautiques agréés, des ingénieurs en avionique et des électriciens, des mécaniciens d'aéronefs, des travailleurs de l'intérieur et de la tôlerie, du personnel aérospatial possédant de l'expérience sur divers types d'aéronefs. Aerospace Manpower est également destiné à la production militaire, à la maintenance et à la modification des aéronefs, à la main-d'œuvre technique pour la production, la maintenance et la modification des aéronefs militaires. Tous les éléments logistiques d'un projet sont maintenant gérés par les ingénieurs de production / fabrication / planification de la formation au voyage. Les compagnies aériennes, les fournisseurs de services de MRR, les aéroports et les investisseurs du monde entier ont tous besoin d'une expertise MRO en mesure fluctuante. Une compréhension globale des diagnostics Maintenance et ingénierie du marché et maintenance MRO pour les opérateurs et les MRO du monde entier permet d'évaluer les meilleures opérations, les processus métier, les systèmes informatiques, les structures de coûts, l'approvisionnement et la supervision des visites de hangars / magasins. , connaissance actuelle de la performance globale des fournisseurs MRO, des normes de service, des structures de prix, de la disposition des installations et de la qualité de la facturation. Les équipes MRO peuvent être responsables de la gestion des révisions d'aéronefs et de composants, des visites d'entretien intensif, des révisions de moteurs, des modifications d'aéronefs, des recertifications d'aéronefs et de l'entretien des aéronefs allant des turboprops régionaux aux gros-porteurs. Plus précisément, vérification C, modifications et conversion de l'intérieur, configuration intérieure et recertification, STC et recertification des aéronefs, révision et réparation des moteurs, gestion des stocks de moteurs, y compris la révision et la réparation des composants avant la vente ou la réintroduction du service. Les programmes de support typiques sont: • Service AOG (Aircraft on Ground) pour assurer le fonctionnement continu de l'aéronef • Programmes de moteur de secours avec disponibilité garantie • Soutien de la part des équipes mro spécialisées dans le monde entier • Programmes de maintenance du moteur personnalisés • Marge optimisée EGT (température des gaz d'échappement) avec des programmes de maintenance avancés Lorsqu'un moteur arrive dans l'atelier, un ou plusieurs des cinq modules différents seront révisés - compresseur basse pression, compresseur haute pression, turbine basse pression, turbine haute pression et boîte de vitesses. Les parties des modules iront à la pré-route (nettoyage, essais non destructifs, inspection, partdisposition) et ensuite, éventuellement dans la voie de réparation en fonction de l'état de la pièce et les coûts de la réparation (la partie sera réparé si les coûts de réparation sont inférieurs à 60% du coût d'une nouvelle pièce). Une révision totale du moteur (en fonction du nombre de modules à réparer) prend 65 jours. Pour en savoir plus, je vous recommande la lecture du site sur ce de pilotage en avion à Courtrai qui est très bien rédigé sur ce sujet.

avion (14)

Posté par fulviorizzo à 14:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 avril 2018

Politique, numérique, et adaptation

Une question importante qui se pose en ce qui concerne l’impact des nouvelles technologies numériques sur l’efficacité des politiques industrielles est celle de savoir si ces politiques peuvent être adaptées au monde numérique de la même façon que la numérisation doit être intégrée dans toutes les politiques, ou si la nature et l’ambition des politiques industrielles doivent changer. Pour certains observateurs, les grands enjeux sociétaux exigent des politiques publiques et des investissements stratégiques à long terme axés sur la création de marchés. Une transition plus ambitieuse vers des politiques industrielles orientées pourrait se justifier en ce qui concerne les nouvelles technologies numériques, si l’on considère la nécessité d’utiliser ces technologies à des fins de transformation et notamment d’innovations créatrices de produits et de marchés nouveaux afin de compenser la destruction d’emplois susceptible d’être causée par les procédés innovants issus de ces technologies. Une transition aussi ambitieuse que celle-ci suppose, par exemple, des changements institutionnels, y compris en ce qui concerne la nature des partenariats public-privé, qui permettent aux organismes publics d’avoir davantage part aux retombées du succès commercial des politiques, notamment pour couvrir les pertes éventuelles liées à la recherche et à l’expérimentation en matière d’élaboration des politiques. Elle suppose également l’utilisation de systèmes de mesure plus dynamiques pour évaluer les politiques et déterminer à quel point l’investissement public s’est ouvert et a transformé le paysage technologique et sectoriel.

Posté par fulviorizzo à 16:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 février 2018

Petite histoire de la redistribution

J'ai toujours été frappé que notre pays ait pu mettre en place un tel imbroglio de taxes et de subventions, d'une telle complexité que même une chatte n'y retrouverait pas ses petits. Mais il y a quelques jours, une personne m'a aidé à y voir plus clair. C'était lors d'un séminaire à Barcelone. Un intervenant a présenté le modèle que suivent à leur insu tous les pays en matière de répartition de richesse. Son intervention était particulièrement édifiante. Il a commencé par démontrer que dans les sociétés très pauvres, l’inégalité était assez faible. Ce qui est logique, puisque tout le monde se trouve dans la même situation précaire : les différences de revenus sont donc relativement restreintes. A contrario, dès que la société s’enrichit, l’inégalité commence à randir. C'est que dans le cas d'une phase de croissance massive, tout le monde ne progresse pas aussi rapidement. Au cours de cette phase cruciale, la clé du succès est l’accès à des moyens financiers. Comme au départ, ces facteurs divergent selon les individus, la richesse au sein de la société sera elle aussi attribuée de manière très inégale. Pour faire simple, l’ensemble de la prospérité se développera extrêmement vite mais tout le monde n’en profitera pas au même titre. Le Mexique est dans une situation de ce type depuis plusieurs années. Cependant, à partir d’un certain niveau de revenus, on observe un important changement dans la redistribution. Le citoyen utilise alors son vote pour faire comprendre l'importance qu'il attache à la redistribution, ce qui conduit à terme à en faire une priorité pour le gouvernement. C'est dans cette situation que se trouvent aujourd'hui les pays occidentaux dans leur ensemble : l'inégalité y est très faible (au regard d'autres pays en voie de développement). Ce séminaire à Barcelone m'a captivé, car il m'a permis de mieux cerner le comment et le pourquoi de la situation actuelle de la France. Notre pays est dans le palmarès des pays où l’inégalité a reflué le plus au cours de ces dernières années. Malheureusement, on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beure : cette attention croissante mise sur la redistribution s'est faite au détriment de l’attention donnée à la prospérité en général, et nous en payons aujourd'hui le prix fort. Retrouvez plus de renseignements sur l'organisateur de séminaire entreprise à Barcelone.

Posté par fulviorizzo à 16:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 janvier 2018

La vie physique

C'est une règle universelle de la vie physique que chaque individu subisse un développement que nous connaissons comme sa vie individuelle et qui, en ce qui concerne sa substance physique, se termine par la mort. La mort est la destruction de la plus grande partie de cet organisme individuel qui, quand la mort s'ensuit, redevient une matière morte. Seules de petites portions de cette matière, les cellules germinales, continuent à vivre dans certaines conditions que la nature a fixées. La cellule germinale - telle qu'elle a été établie par le microscope - est la cellule minuscule qui, dans les organismes vivants les plus bas ainsi que chez l'homme lui-même, forme l'unité du développement physique. Pourtant, même cette petite cellule est déjà une chose hautement organisée et perfectionnée. Il est composé des éléments les plus différents qui, pris ensemble, forment le soi-disant protoplasma ou substance cellulaire. Et pour toute vie établie dans la nature, la cellule reste l'élément de forme constant et immuable. Il comprend le protoplasme cellulaire et un noyau incrusté dans celui-ci, dont la substance est connue sous le nom de nucléoplasme. Le noyau est le plus important des deux et, pour ainsi dire, régit la vie du protoplasme cellulaire. Les organismes unicellulaires inférieurs dans la nature augmentent par division, tout comme les cellules individuelles d'un ordre des êtres vivants plus hautement organisé et multicellulaire. Et dans tous les cas, si la mort ou la destruction des cellules est synonyme de mort ou de destruction de l'organisme vivant, celui-ci dans la plupart des cas s'est déjà recréé par la reproduction. Nous n'entrerons pas dans les détails très compliqués du processus actuel de croissance et de division des cellules protoplasmiques. Il suffit de dire que dans le cas de créatures vivantes pourvues d'organismes plus compliqués, tels que les plantes supérieures, les animaux et l'homme, les petites unités cellulaires se divisent et se développent comme dans le cas des organismes inférieurs. Le fait est celui qui montre la relation intime intérieure de tous les êtres vivants.

Posté par fulviorizzo à 15:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 décembre 2017

Vu d'Islande

Vu les étroites relations économiques qu'entretient le Qatar avec la France (PSG, AccordHôtels, etc, ne sont que quelques-uns des investissements qatariens pour assurer son soft power), j'ai pas mal discuté de la situation qatarie actuelle, lors d'un récent séminaire à Grindavik en Islande. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que personne n'était rassuré quant à la suite des événements. Il y a quelques jours, les Emirats Arabes Unis ont en effet décidé de suspendre toute relation diplomatique avec le Qatar, accusé pêle-mêle de complaisance avec l’Iran et de soutien aux mouvements djihadistes comme aux Frères Musulmans. Et dans la foulée, ces pays ont fait le choix de mesures répressives envers le apys visé : le bouclage de leurs frontières avec Doha, l'interdiction pour Qatar Airways de survoler leur territoire, etc. On n'avait jamais vu de crise de cette ampleur depuis l'apparition du Conseil de coopération en 1981 ! Apparemment, cette crise inédite serait à l'origine provoquée... par des hackers russes ! L'intention avec ce piratage était apparemment d'amener des scissions entre les Etats-Unis et leurs soutiens (le pays hébergeant l'une des plus grandes bases militaires américaines). Les autorités locales ont en effet confirmé avoir été la cible de hackers qui avaient diffusé en mai dernier sur le site de l'agence de presse des propos faussement prêtés à l'émir du Qatar. Et la manœuvre a fonctionné à plein : Trump a presque aussitôt encouragé ses voisins à maintenir un blocus sur le Qatar ! Cette crise nous impacte en tout cas directement, étant donné les relations étroites que nous avons développées, notamment sous Sarkozy, avec le Qatar... Il ne reste donc plus qu'à espérer qu'elle se résolve d'elle-ême rapidement. Ce qui est tout à fait possible : une crise importante s'était en effet déjà déroulée en 2014 avec les mêmes acteurs... Quoi qu'il en soit, j'ai beaucoup aimé ce séminaire. Voilà l'agence qui l'a goupillé, si vous voulez monter un évément mais maqnuez d'idée en la matière. Retrouvez plus de renseignements sur l'organisateur de séminaire entreprise en Islande.

Posté par fulviorizzo à 09:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 décembre 2017

Militant-e-s autochtones et d’ascendance africaine

Dans de nombreuses régions du monde, les communautés autochtones et d’ascendance africaine souffrent depuis longtemps de privations, d’exclusion, de pauvreté, de dépossessions et de déplacements. Elles ont souvent dû se battre pour défendre leur droit de vivre sur leurs terres ancestrales, et leur droit de donner ou non leur consentement libre, préalable et éclairé est souvent négligé. Elles subissent des pressions et des attaques lorsqu’elles se dressent contre des intérêts puissants, en particulier contre des entreprises qui empiètent sur leur territoire et sur leurs droits. Les membres de ces communautés prennent des risques énormes lorsqu’ils revendiquent leurs droits et deviennent des militants. D’après Global Witness, 40 % des défenseurs des droits humains travaillant sur des questions liées à la terre, au territoire ou à l'environnement qui ont été tués en 2016 appartenaient à des peuples autochtones. Le déplacement forcé et la spoliation des terres, souvent par la violence et l’intimidation, sont caractéristiques du conflit armé interne en Colombie ; ils visent avant tout les peuples autochtones, les communautés paysannes et celles d’ascendance africaine. Pour ces groupes dont l’identité et les moyens de subsistance sont intimement liés aux terres sur lesquelles ils habitent et travaillent, le traumatisme du déplacement est profond et la lutte des militants et des communautés qui demandent le respect et la protection de leurs droits, y compris la délimitation et la restitution de leurs terres, a été jalonnée de violences. En avril 2017, Gerson Acosta, chef autochtone dans le département du Cauca, a reçu plusieurs balles à la sortie d’une réunion de sa communauté. Gerson Acosta bénéficiait de mesures de protection fournies par l'Unité nationale de protection (Unidad Nacional de Protección) en raison des menaces qu'il avait reçues et qui étaient liées à ses activités de défenseur des droits humains. En plus de représenter son peuple et de défendre le droit à vivre sur ses terres, Gerson Acosta assistait les proches des victimes d’une attaque subie en 2001 par sa communauté, connue comme le massacre de Naya.

Posté par fulviorizzo à 13:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 novembre 2017

Un parfum à faire soi même

Lundi dernier, j'ai effectué une expérience plutôt originale : j'ai conçu mon propre parfum lors d'un atelier à Paris. Cette activité étonnante m'avait été offerte par des amis et l'aventure ne me tentait pas trop, à la base : je m'y suis donc rendu en traînant des pieds. Mais en définitive, j'ai bien fait de me faire violence parce que je serais passé à côté de quelque chose d'assez unique, où l'on travaille un sens important mais souvent négligé. Une fois lancé, je peux vous dire qu'on se prend vite pour un savant fou et on s'emploie vraiment à élaborer le parfum dont on a toujours rêvé. On en vient même à regarder avec panique les minutes défiler et on stresse à l'idée de ne pas avoir assez de temps pour trouver la bonne association ! En arrivant, on a un peu le sentiment d'entrer dans un labo scientifique, doté d'une pointe de finesse supplémentaire. Chaque personne est assise devant un meuble à 3 niveaux où sont disposés 120 flacons d'essences de toute sorte. L'équipement est complété par deux verres gradués, des languettes, des seringues et du papier afin de noter la formule. Une fois lancé, on concocte le parfum en se basant sur la pyramide olfactive. On commence par la note de fond, la plus puissante, et qui est la base du parfum : elle est constituée d'essences tenaces et elle donne le sillage du parfum. On continue avec la note de cœur, véritable identité du parfum : elle dure entre 2 et 10 heures après application sur la peau. Et on termine en beauté avec la note de tête, celle que l’on sent immédiatement dans le parfum, mais qui est légère puisqu'elle disparaît à peine 2 heures après vaporisation. Au cours de l'atelier, si on peut choisir en toute liberté la direction qu'on souhaite donner à son oeuvre, on est guidé tout du long par un professionnel, qui nous indique si les senteurs que l’on choisit nous mènent vraiment à notre but final. Le plus difficile, en fait, c'est de ne pas trop cogiter : il faut se laisser porter par son instinct, par son nez. Il faut être capable de mettre son esprit en mode veille, sous peine de vite être désorienté dans ce labyrinthe d'odeurs. Ce stage de création de parfum est en fin de compte une belle occasion de découvrir un univers qu'on néglige trop souvent, et je vous conseille d'essayer, si vous en avez un jour l'occasion. A lire sur le site de cette session pour créer son parfum à Paris.

parfum29

Posté par fulviorizzo à 16:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,